Raw_materials-02

Acier Inoxydable
Un acier est qualifié d’inoxydable lorsqu’au contact de l’eau ou de l’air humide celui-ci n’est pas attaqué par la corrosion.
L’acier inoxydable a comme constituant principal le fer. Par l’adjonction de chrome, de nickel et d’autres constituants en pourcentages déterminés, sa structure moléculaire est altérée lui attribuant, ainsi, différentes caractéristiques au niveau mécanique et de résistance à la corrosion. L’adjonction d’un minimum de 11% de chrome est suffisante pour garantir au matériel une haute résistance à la corrosion. Cette résistance se doit au phénomène désigné par le terme « passivité ». Les éléments présents dans les aciers inoxydables réagissent très facilement à l’environnement (notamment, entre autres, à l’humidité qui se condense sur la superficie froide du métal) et en particulier le chrome qui aide à former une pellicule mince et adhésive qui protège l’acier des attaques corrosifs. Cette pellicule est appelée « pellicule passive». Au fil du temps et face à des phénomènes de réaction chimique la pellicule passive s’est développée. Invisible et stable, cette mince pellicule est très adhérente à l’inox et voit sa résistance augmenter au fur et à mesure que l’on augmente le pourcentage de chrome de l’acier. Les aciers dits inoxydables peuvent être répartis en trois groupes: ferritiques, austénitiques et martensitiques.
De ces derniers, ceux qui dans notre domaine d’activité nous intéressent sont:
Aciers Inoxydables martensitiques: ces aciers sont essentiellement des aciers avec un pourcentage de chrome situé entre 11 et 18%. Ils pourront avoir d’éventuelles additions de petites quantités d’autres éléments (comme le nickel) mais jamais en quantité supérieure à 2,5%. Comme il a déjà été dit, l’ajout de chrome provoque une « passivité» de la superficie de l’acier, améliorant la résistance à l’oxydation. L’acier Inoxydable maintient ses caractéristiques magnétiques.
Aciers Inoxydables austénitiques: Dans ces aciers, le taux de chrome varie entre 17 et 26% et, avec l’addition de nickel située entre 7 et 22%, la structure moléculaire de l’acier est modifiée le rendant antimagnétique. La résistance à la corrosion augmente considérablement. L’addition de 3% de molybdène permet à ces alliages de mieux résister aux acides et aux conditions environnementales adverses.

La SAE (Society of Automotive Engineers), en association avec l’AISI (American Iron and Steel Institute) ont développé un travail pour la classification de l’acier inoxydable d’une manière standard en fonction de sa composition:

fr_tab_mat_primas

Laiton
Le laiton est un alliage métallique composé de cuivre et de zinc dont le taux de ce dernier se situe entre 3% et 45%. De petites quantités d’autres éléments pourront occasionnellement être ajoutées (telles que aluminium, étain, plomb ou arsenic) pour augmenter certaines caractéristiques de cet alliage.